L'expérience du Chef aux États Unis

Aller en bas

L'expérience du Chef aux États Unis

Message  Fab le Jeu 9 Avr - 18:36


L'expérience du Chef aux États Unis

Alors certains de mes amis le savent, maintenant je vais vous raconter une petite histoire...

J'ai eu la chance à la sortie de mon école hôtelière de me voire proposer un poste de cuisinier particulier aux États-Unis, pas très loin du Four Corner (le seul endroit des États-Unis où 4 États se touchent).

J'ai donc travaillé à Dunton LLC, un village de vacances pour milliardaires. Mon Boss était Christoph Henkel.
Je pense que tout le monde a déjà pu entendre parler de cette firme allemande.


Au cas où vous ne voyez pas qui c'est, j'ai cherché sur Wikipédia pour vous :


Henkel AG & Co. KGaA est une entreprise allemande présente dans trois domaines d'activités : les détergents et l'entretien de la maison (27 %), la beauté (22 %) et les Adhesive Technologies (50 % du CA en 2011).

Créé en 1876, Henkel détient des positions fortes, auprès des industriels comme des consommateurs, avec des marques comme Le Chat, Mir, Super Croix, X-TRA, Schwarzkopf, Diadermine, Pritt, Pattex ou encore Loctite.

Employant près de 47 000 personnes, le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 15 605 millions d’euros, soit une hausse des ventes de 3,4 % (organiquement : +5,9 %) et un résultat d’exploitation ajusté de 2 029 millions d’euros en 2011. Les actions préférentielles Henkel sont listées à l’indice boursier allemand DAX.



J'ai donc fait une saison estivale de 3 mois (durée max du visa touristique). Le Boss aurait bien voulu que j'y retourne pour la saison hivernale mais j'étais appelé pour aller faire mon armée à Matignon à Paris donc ça n'a pas été possible. Malheureusement.

J'ai vécu là bas le rêve américain.
J'ai des tas d'anecdotes à raconter comme par exemple le jour où avec mon 4x4, un Ford Bronco, j'ai écrasé une jeune biche qui a traversé la route devant moi. Je n'ai pas pu l'éviter.
Du coup, je l'ai chargée dans la voiture, l'ai dépecée et ait accroché la viande nouée dans un linge en hauteur dans un arbre pendant 3 jours (pour la mortifier).
C'était à proximité d'une cascade, c'était l'hiver et cette technique m'a permis d'éviter que ma viande ne soit dégustée par un ours.
Invraisemblable et pourtant...
Et le pire, c'est que j'en ai plein d'autres... Mais bon, là il nous faut une soirée et quelques rhums pour que je raconte...

Il faut savoir que les 2 villes les plus proches étaient situées à une heure de route : Cortez et Telluride.
Dunton était le sommet d'une montagne et pour s'y rendre, il n'y avait qu'une piste et le 4x4 était indispensable.



































_________________
avatar
Fab
Admin

Messages : 306
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 42
Localisation : Nouméa

Voir le profil de l'utilisateur http://astucescuisine.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum